Accueil » Communiqués de presse » Le gouvernement confirme l’injection de 62 millions de dollars dans CANARIE

Le gouvernement confirme l’injection de 62 millions de dollars dans CANARIE

Posted
on 8 August, 2012

Cet investissement démontre l’ engagement de l ’État envers l ’infrastructure numérique qui dynamise l’innovation et la recherche à la fine pointe de la technologie


[Ottawa (Ontario) | le 8 août 2012] CANARIE, le réseau évolué de recherche et d’innovation du Canada, a dévoilé aujourd’hui que le gouvernement fédéral venait de confirmer les fonds de 62 millions de dollars qu’il mettra à la disposition de l’organisme au cours des trois prochaines années. Au départ, le budget de 2012 prévoyait l’injection de 40 millions de dollars en deux ans. En confirmant le financement supplémentaire de 22 millions de dollars la troisième année, le gouvernement en a profité pour réitérer que CANARIE doit explorer puis instaurer des stratégies en vue du partage des coûts avec ses utilisateurs. CANARIE consultera ces derniers ainsi que ses intervenants dans les mois qui viennent afin de déterminer quels mécanismes permettraient l’implantation d’une telle stratégie.

ACTUALITÉ

L’investissement triennal et le mandat prolongé laisseront à CANARIE le temps de mettre en place des initiatives stratégiques cruciales, notamment un plan qui portera la capacité du réseau à un débit de 100G (cent milliards de bits à la seconde), cela afin de répondre à la demande des utilisateurs. Au cours des cinq dernières années, le trafic sur le réseau s’est accru de 587 %, consécutivement à une explosion du recours aux données numériques pour résoudre les problèmes et alimenter l’innovation dans des secteurs aussi variés que les soins de santé, les transports et la gestion des ressources. CANARIE ira aussi de l’avant avec des initiatives antérieurement planifiées, de manière à ce que les chercheurs accèdent plus facilement aux données expérimentales et aux instruments de recherche. Par ailleurs, il élargira son banc d’essai pour les petites entreprises et les chercheurs du secteur des technologies de l’information et des communications (TIC).

CANARIE continuera de développer et d’offrir de nouveaux services auxiliaires, qui auront une utilité tangible pour les institutions et les utilisateurs raccordés à son réseau. CANARIE en propose déjà deux : la Fédération canadienne d’accès , avec laquelle les utilisateurs peuvent accéder en ligne aux ressources et aux réseaux protégés des campus universitaires grâce à un système commun encadrant la gestion des identités, et le Service de diffusion du contenu, avec lequel les institutions branchées à CANARIE accèdent plus rapidement et à moindres frais au contenu offert sur Internet.

CITATIONS

« Les fonds injectés par le gouvernement Harper dans le réseau CANARIE contribueront à préserver la robustesse de notre économie et à appuyer la recherche de pointe menée au Canada par les chercheurs, les éducateurs et les étudiants, a déclaré l’honorable Gary Goodyear, ministre d’État (Sciences et Technologie). Nous reconnaissons le rôle important que joue CANARIE dans l’infrastructure numérique de recherche et d’éducation au Canada. »

« CANARIE se situe au carrefour de deux milieux qui évoluent à une vitesse fulgurante : celui de la technologie et celui de la recherche », a affirmé Jim Roche, président et chef de direction de CANARIE. « Dans notre situation, la proactivité est de mise. Il faut déployer les technologies de la prochaine génération qui permettront non seulement au Canada de concourir à des projets de recherche et d’innovation de calibre mondial, mais aussi serviront de terrain d’essai pour les technologies évoluées que nous pourrions tous utiliser un jour. »

« C’est une bonne nouvelle pour le milieu canadien de la recherche et de l’éducation », s’est félicitée Ghilaine Roquet, présidente du Conseil des dirigeants principaux de l’information des universités canadiennes, qui représente les directeurs TI des établissements d’enseignement supérieur du pays.
« Pour les chercheurs, les étudiants et les enseignants canadiens, le plus grand investissement dont bé néficiera le réseau CANARIE est la garantie qu’ils auront encore accès à l’infrastructure numérique de calibre mondial sans laquelle ils ne pourraient perfectionner leurs compétences dans le numérique ni enrichir le contenu numérique de façon inventive, autant d’activités indispensables à l’innovation, à l’éducation et à la recherche au Canada. »

CONTEXTE

L’infrastructure de l’innovation de CANARIE est omniprésente dans les universités et les collèges du Canada, ainsi que dans toutes les grandes installations scientifiques du pays, au nombre desquelles figurent TRIUMF (le laboratoire national de physique nucléaire et de physique des particules), le Centre canadien de rayonnement synchrotron, SNOLab ainsi que les observatoires canadiens de l’océan VENUS et NEPTUNE. Le gouvernement canadien injecte chaque année près de quatre milliards de dollars dans les projets de recherche de pointe par le truchement des conseils subventionnaires, de la Fondation canadienne pour l’innovation et du Conseil national de recherches. La somme consentie à CANARIE permettra de tirer le maximum de ces investissements en faisant en sorte que les données, les outils et l’expertise voyagent sans heurt sur son réseau ultra rapide.

RESSOURCES TÉLÉCHARGEABLES

Futures initiatives de CANARIE
Liste des institutions raccordées au réseau CANARIE
Services de CANARIE
Carte du réseau CANARIE
Trafic sur le réseau CANARIE

– 30 –

Renseignements

Wynn Anne Sibbald
Gestionnaire des communications
CANARIE
(613) 943-5432
WynnAnne.Sibbald@canarie.ca

À propos de CANARIE

CANARIE inc. est le réseau évolué de la recherche et de l’innovation du Canada. Créé en 1993, CANARIE exploite un réseau ultra rapide qui facilite la recherche de pointe et les grands projets scientifiques entrepris partout au Canada et ailleurs dans le monde. Un million de chercheurs et d’étudiants dans plus de 1 100 institutions canadiennes incluant des universités, des collèges, des instituts de recherche, des hôpitaux et des laboratoires gouvernementaux y ont accès. Avec le concours des 12 réseaux évolués provinciaux et territoriaux qui sont ses partenaires, CANARIE permet aux chercheurs de partager et d’analyser une quantité colossale de données, comme des modèles climatiques, des images transmises par satellite et des séquences d’ADN, ce qui pourrait déboucher sur des découvertes révolutionnaires. CANARIE est une société sans but lucratif financée par les cotisations de ses membres. Ses programmes et activités bénéficient d’une importante aide financière du gouvernement du Canada.

CANARIE maintient le Canada à la fine pointe de la recherche et de l’innovation dans le numérique, pavant la voie à une économie numérique vigoureuse. Pour en savoir plus, on visitera le site www.canarie.ca .

Suivez-nous sur Facebook et LinkedIn en cherchant CANARIE inc.

Sur Twitter, chercher CANARIE_Inc.