Accueil » Communiqués de presse » Le New Brunswick Community College s’associe à CANARIE pour intensifier le développement de l’infonuagique et son adoption par les petites entreprises

Le New Brunswick Community College s’associe à CANARIE pour intensifier le développement de l’infonuagique et son adoption par les petites entreprises

Posted
on 20 January, 2014

CANARIE, un pilier de l’infrastructure numérique qui sous-tend la recherche, l’éducation et l’innovation au Canada, a annoncé aujourd’hui avoir noué un partenariat avec le New Brunswick Community College (NBCC), établissement d’enseignement postsecondaire misant sur la collaboration et centré sur l’apprentissage. En vertu de ce partenariat, le Collège aura gratuitement accès aux ressources de développement en nuage de l’Accélérateur technologique pour la recherche et l’innovation (ATIR) dans le cadre de son Initiative des technologies mobiles. Le NBCC est le premier collège des provinces de l’Atlantique à recourir au service d’infonuagique de l’ATIR, offert gratuitement par CANARIE, pour la recherche appliquée.


Les technologies en nuage procurent un net avantage concurrentiel aux petites entreprises, car elles mettent à la disposition de ces dernières, partout et en tout temps, des ressources informatiques évoluées que les entreprises peuvent adapter rapidement en fonction de leurs besoins. Pour le NBCC et les petites et moyenne entreprises (PME) qui en sont les clients, le déploiement rapide des ressources en nuage de l’ATIR signifie raccourcir sensiblement le temps requis pour bâtir des applications et des services mobiles. Les étudiants acquièrent une formation pratique, tandis que les petites entreprises mettent leurs produit au point plus vite, sans frais supplémentaires.

Avec son Initiative des technologies mobiles, le NBCC recourra à l’ATIR pour ajouter des services d’infonuagique de norme industrielle à ses ressources actuelles en éducation et en recherche appliquée. Les ressources que l’ATIR met à la disposition du Collège permettront à celui-ci de mieux tirer parti des fonds que lui a octroyés le Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) pour la recherche, si bien que ses chercheurs pourront réaliser des découvertes à la fine pointe de la science qui aboutiront à un éventail de débouchés commerciaux.

« Grâce à l’ATIR de CANARIE, les recherches appliquées poursuivies au NBCC dans le cadre de l’Initiative des technologies mobiles abrègeront l’étape du développement dans les entreprises qui démarrent, ce qui accélérera la mise en marché des nouveaux services TIC, tout en permettant aux étudiants et au personnel collégial d’acquérir une expérience très pointue sur les technologies les plus récentes », a déclaré William McIver Jr., Ph.D., chaire de recherche industrielle en technologies mobiles du CRSNG, au Bureau de la recherche et de l’innovation du NBCC.
« Notre nouvelle relation avec le NBCC illustrent parfaitement les avantages que les technologies en nuage de l’ATIR procurent aux collèges canadiennes équipant leurs étudiants avec de compétences à forte demande qui sont essentiels à la réussite de notre économie basée de la connaissance », a ajouté Susan St. Maurice, directrice du développement technologique chez CANARIE.

Bien qu’il poursuive et appuie la recherche dans maints domaines, le NBCC a identifié des secteurs de recherche stratégiques en fonction de ses programmes d’enseignement bien rodés, de son savoir et de son expertise. L’importance stratégique des technologies mobiles pour les programmes d’enseignement et de recherche appliquée du Collège a été établie au terme d’un processus de consultation auquel ont participé les membres de l’écosystème des technologies de l’information et des communications du Nouveau-Brunswick. Cette concentration revêt un intérêt naturel pour le NBCC, qui propose déjà une quinzaine de programmes dans le domaine, programmes dans le cadre desquels ses étudiants profitent de stages et peuvent travailler en recherche appliquée ou sur des projets innovants. Le service en nuage de l’ATIR complète à merveille cette initiative dans le

La relation que CANARIE a nouée avec le NBCC est le plus récent d’une série de partenariats qui ont pour but de faire en sorte que les entrepreneurs et les petites entreprises du Canada puissent profiter des ressources en infonuagique gratuites de l’ATIR. Le Collège Algonquin, dans la région de la capitale nationale, recourt lui aussi à l’ATIR pour aider les PME, par le biais de son Bureau de recherche appliquée. D’autre part, CANARIE coopère avec la municipalité de Fredericton et son initiative goFred, avec StartUp Calgary et avec le Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI) du Conseil national de recherches pour veiller à ce que les petites entreprises qui font appel à eux soient au courant des puissantes ressources en nuage à leur portée.

CANARIE est prêt à s’associer à d’autres établissements d’enseignement postsecondaire, à des incubateurs et accélérateurs d’entreprises ainsi qu’à d’autres organisations pour aider les petites entreprises à exploiter pleinement les possibilités de l’infonuagique.

Renseignements

Ela Ienzi
Gestionnaire des communications
CANARIE Inc. (613) 943-5432
ela.ienzi@canarie.ca


William McIver Jr., Ph.D.

Chaire de recherche industrielle en technologies mobiles du CRSNG
Bureau de la recherche et de l’innovation
New Brunswick Community College
(506) 238-1210
bill.mciver@nbcc.ca

À propos de CANARIE

CANARIE Inc. conçoit et déploie l’infrastructure numérique des milieux canadiens de la recherche et de l’éducation, et en pilote l’adoption. Grâce à CANARIE, le Canada demeure à la fine pointe de la recherche et de l’innovation dans le numérique, ce qui garantit la vigueur de son économie numérique.

CANARIE a ses racines dans les réseaux de pointe et l’organisme continue de voir à l’évolution du réseau national ultrarapide qui autorise les travaux de recherche très pointus faisant un usage massif des données ainsi que les méga projets en science poursuivis au Canada et ailleurs dans le monde. Un million de chercheurs, de scientifiques et d’étudiants dans plus de 1 100 institutions canadiennes incluant des universités, des collèges, des instituts de recherche, des hôpitaux et des laboratoires gouvernementaux ont accès au réseau CANARIE.

CANARIE veille aussi au développement de logiciels de recherche avec lesquels les scientifiques accèdent plus vite et plus facilement aux données expérimentales, à leurs instruments et à leurs homologues. Enfin, CANARIE

raccourcir le développement de leurs produits et ainsi devancer leurs concurrents sur le marché.

CANARIE et ses douze réseaux provinciaux et territoriaux partenaires forment le Réseau national de recherche et d’éducation (RNRE) du Canada. Grâce à cette puissante infrastructure numérique, les chercheurs et les innovateurs du pays disposent d’une connexion provinciale, nationale et mondiale leur donnant accès aux données, aux outils, aux collègues et aux salles de classe qui forgent l’économie numérique d’aujourd’hui et en assurent la prospérité.

Fondé en 1993, CANARIE est une société sans but lucratif dont les programmes et les activités bénéficient d’une
importante aide financière du gouvernement du Canada

À propos du le New Brunswick Community College

Le New Brunswick Community College (NBCC) dispense des cours partout au Nouveau-Brunswick, avec ses campus de Moncton, Miramichi, Fredericton, Saint John, St. Andrews et Woodstock. Le NBCC propose actuellement plus de
90 programmes dans 18 domaines.

À propos de l’Initiative des technologies mobiles du NBCC

Lancée en mai 2013, l’Initiative des technologies mobiles est financée grâce à une subvention du Conseil de recherche en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) dans le cadre de son programme de chaires de recherche industrielle dans les collèges. Grâce à cette chaire, le NBCC a entrepris de bonifier son environnement d’apprentissage et d’aiguiller son programme de recherche appliquée vers les problèmes techniques et conceptuels liés à l’évolution des technologies mobiles.

L’Initiative des technologies mobiles apportera beaucoup aux entreprises de toute sorte du secteur provincial des
TIC mobiles, tant celles qui se veulent des pionnières que celles déjà solidement établies. Pour en savoir plus, on visitera le site www.nbcc.ca.