Accueil » Bulletins » Logiciels de recherche – bulletin 2020 octobre

Logiciels de recherche – bulletin 2020 octobre

Posted
on 28 octobre, 2020

Le point sur le 3e appel à projets

Treize projets ont été retenus en vue d’un financement dans le cadre du troisième appel!

Les fonds octroyés permettront aux équipes de recherche d’adapter leur logiciel pour que d’autres chercheurs puissent s’en resservir, notamment dans une autre discipline que la leur.

En recyclant les logiciels existants, on accélérera la découverte et valorisera au maximum les deniers publics injectés dans la recherche comme suit :

  • en consacrant plus d’argent à la recherche qu’au développement de logiciels qui existent déjà;
  • en élaborant plus efficacement les logiciels afin que les scientifiques accordent plus de temps et de ressources à la recherche proprement dite.

Les projets retenus couvrent de nombreux champs d’étude et disciplines. Pour en savoir plus à leur sujet, lisez notre communiqué.

Vous trouverez plus d’informations techniques sur les projets en question en cliquant le lien correspondant ci-dessous.

  • CBRAIN | piloté par Alan C. Evans, Université McGill
  • SlicerAIGT | piloté par Gabor Fichtinger, Université Queen’s
  • LORIS | piloté par Alan C. Evans, Université McGill
  • Motus | piloté par Denis Lepage, Oiseaux Canada
  • IRIDA | piloté par William Hsiao, Université Simon Fraser
  • OpenMS | piloté par Hannes Rost, Université de Toronto
  • Atlascine | piloté par Sébastien Caquard, Université Concordia
  • Overture | piloté par Christina Yung, Ontario Institute for Cancer Research
  • GenAP | piloté par Pierre-Étienne Jacques, Université de Sherbrooke
  • PAVICS-Hydro2 | piloté par Richard Arsenault, École de technologie supérieure (ÉTS)
  • CANFAR | piloté par Kimberly Venn, Université de Victoria
  • iEnvironment | piloté par Donald D. Cowan, Université de Waterloo
  • OpenPNM et PoreSpy | piloté par Jeff Gostick, Université de Waterloo

Le point sur le soutien local aux logiciels de recherche

En 2018, nous avions effectué un essai en mettant sur pied une équipe locale de soutien pour les logiciels de recherche dans trois institutions (Université Carleton, Université de Regina et Université McMaster). Ces équipes devaient épauler les chercheurs de l’institution en leur montrant comment utiliser, développer, perfectionner, adapter et maintenir des logiciels scientifiques. La demande à laquelle doivent répondre ces équipes ne cesse de croître, car les trois institutions participantes y ont ajouté des membres que ne finance pas CANARIE. Elles envisagent d’ailleurs de maintenir les trois équipes pilotes même une fois le financement de CANARIE terminé.

Face à cet engouement, CANARIE a lancé son premier appel à projets du volet Soutien local aux logiciels de recherche (SLLR) en avril et souhaite mettre sur pied des équipes de soutien dans d’autres institutions.

Si la vôtre compte une équipe en développement de logiciels qui appuie la recherche universitaire ou envisage d’en former une, prenez contact avec nous. Les fonds sont épuisés, mais nous aimerions vous aider à faire partie de la communauté de plus en plus grande de professionnels spécialisés dans l’élaboration de logiciels scientifiques.

Bienvenue à la NOIRN

Lancée officiellement en mars l’an dernier, la Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique (NOIRN) a reçu pour mission du gouvernement canadien de soutenir financièrement et de faire progresser trois éléments de l’écosystème canadien de cette infrastructure : le calcul informatique de pointe, la gestion des données de recherche et les logiciels scientifiques. CANARIE cèdera ses activités dans le domaine des logiciels de recherche à la NOIRN en 2022. Pour ne pas interrompre le financement et l’aide dispensés aux chercheurs du pays qui ont absolument besoin de tels logiciels, nous travaillons en très étroite collaboration avec nos homologues de la NOIRN afin que la transition s’effectue sans heurt.

iReceptor Gateway: les données ouvertes FAIR, l’interopérabilité et la curation des données à l’ouvrage

Le logiciel iReceptor Gateway a été mis au point en 2013 lors d’un appel à projets antérieur du programme Logiciels de recherche. Nous sommes heureux de constater que l’équipe à son origine a profité du nouveau programme en GDR de CANARIE et coopère avec Données de recherche Canada pour promouvoir l’exploitation des données de l’Adaptive Immune Receptor Repertoire (AIRR) dans la lutte contre la COVID-19. Suivez ce lien pour lire le billet publié sur le blogue de DRC à ce sujet.

Conseil du développeur

Developing software is often a collaborative effort, and a common problem in development is combining changes from different developers in an efficient way.

This article, from Martin Fowler, takes an in-depth look at some different patterns that makes collaboration easier and how they can be applied to your development setting.

https://martinfowler.com/articles/branching-patterns.html