Accueil » Logiciels de recherche » Colloque canadien sur les logiciels de recherche » Gail Murphy (Ph. D.)

Gail Murphy (Ph. D.)

Gail Murphy

Gail Murphy (Ph. D.)

Professeure (informatique) et vice-présidente, Recherche et innovation, Université de la Colombie-Britannique

La nomination de Mme Murphy au poste de VP de la recherche et de l’innovation plutôt que de VP de la recherche, le 14 août 2017, soulignait le virage majeur qui a fait de l’innovation une des priorités stratégiques de l’université.

Auparavant, Mme Murphy occupait le poste de vice-présidente associée de la recherche par intérim à l’UCB. Elle a participé à l’élaboration de la stratégie et du plan d’exécution de la Research Excellence Cluster Initiative, a resserré les liens de l’université avec Microsoft, a concouru à la fondation du Cascadia Urban Analytics Consortium (initiative conjointe avec l’Université de l’État de Washington) et a modernisé l’infrastructure de recherche dans les domaines du calcul scientifique de pointe et de la bio-informatique. Elle enseigne les sciences informatiques à l’UCB.

Après avoir obtenu un baccalauréat ès sciences à l’Université de l’Alberta en 1987, Mme Murphy travaille pendant cinq ans comme ingénieure en logiciels dans la vallée du bas Fraser. Par la suite, elle reprend des études supérieures en informatique à l’Université de l’État de Washington, où elle complète une maîtrise (1994) puis un doctorat (1996). Elle se joint au corps professoral de l’UCB la même année et pilote la nouvelle maîtrise en science des données, programme d’études supérieures à l’intention des professionnels inauguré à l’automne 2018. Elle prône la création d’un institut en science des données à l’université. Parallèlement, elle encadre les recherches poursuivies par un groupe de postdoctorants et d’étudiants du deuxième cycle.

Les travaux de Mme Murphy ont pour but d’améliorer la productivité des développeurs de logiciels et des travailleurs du savoir en leur procurant les outils nécessaires pour identifier, gérer et coordonner les informations les plus précieuses pour leur travail.

Elle est membre de la Société royale du Canada et de l’Association for Computing Machinery (ACM). Chercheuse émérite, elle est cofondatrice de Tasktop Technologies Incorporated, entreprise dont elle fait partie du conseil d’administration après avoir occupé le poste de scientifique en chef.