Quand l’impossible devient POSSIBLE

De l’expansion du premier Internet canadien au soutien des inventions et des découvertes les plus pointues d’aujourd’hui, CANARIE fête 20 années d’innovation et la promesse d’un avenir numérique au Canada

Il y a 20 ans, des chercheurs de l’industrie, des universités et du gouvernement s’associaient à un groupe de visionnaires de CANARIE pour faire du premier Internet canadien le réseau national de la recherche et de l’éducation. Depuis, le réseau pancanadien ultrarapide, les programmes et les services de CANARIE ont engendré des innovations numériques transformatrices qui ont permis au Canada de prendre la tête de l’économie numérique moderne et de faire de l’impossible une réalité.

Pour souligner son 20e anniversaire, CANARIE mettra en relief les incroyables progrès qui ont enrichi la technique, l’éducation, la science et l’industrie au cours des vingt années passées, et examinera ce que cette infrastructure numérique évoluée pourrait nous apporter dans l’avenir.

MANCHETTE

Voici quelques jalons qui ont marqué l’histoire de CANARIE.

  • 1993 : CANARIE voit le jour et pilote l’amélioration de CA*net, réseau initialement mis sur pied au pays par des équipes d’ingénieurs en technologies de l’information (TI) et en réseautique. Ces visionnaires, d’une détermination à toute épreuve, ont bâti des réseaux universitaires avant d’en faire des réseaux régionaux, ici et là au Canada. Sous l’égide de CANARIE, on constitua alors un réseau des réseaux qui, plusieurs années durant, servit d’épine dorsale à l’Internet canadien.
  • 1995 : CANARIE et ses partenaires inaugurent le Réseau d’essai national qui, dès sa naissance, devient le plus vaste réseau de recherche et d’essai en mode de transfert asynchrone de la planète.
  • 1999 : CANARIE facilite le développement d’applications de ponte, favorise une exploitation avant-gardiste du réseau et hisse les chercheurs, les scientifiques et les éducateurs du pays au sommet de leur domaine dans le monde. Parmi les applications révolutionnaires figurent Elab, une bibliothèque d’ouvrages scientifiques en ligne pour l’apprentissage; un système de conception en fabrication accessible sur réseau; un des premiers réseaux virtuels du monde des affaires et le Réseau de prise en charge du diabète, système mobile reliant les diabétiques aux membres des équipes veillant à leur santé.

Ces procédés et ces protocoles en ligne sont désormais omniprésents, et il est facile d’oublier ce qu’ils avaient de révolutionnaire à l’époque. Ce n’est qu’en jetant un regard sur le passé qu’on se rend compte combien leur impact a transformé la recherche, l’éducation et l’industrie au Canada.

CANARIE a poursuivi son évolution de concert avec les réseaux de pointe des provinces et des territoires. Par leurs liens avec le réseau fédérateur national qu’est CANARIE, ces réseaux régionaux ont permis aux milieux canadiens de la recherche, de l’éducation et de l’innovation de tirer parti d’une connexion ultrarapide vers les données, les outils et des homologues du Canada et d’ailleurs, ce qui a littéralement transformé la manière dont chacun travaille, apprend ou réalise des découvertes. Ce partenariat incessant est à l’origine même du succès remporté par le réseau canadien de la recherche et de l’innovation.

CITATIONS

« Ce 20e anniversaire est l’occasion de jeter un œil en arrière pour constater combien les premières utilisations et applications expérimentales du réseau sont devenues une partie intégrante de la vie quotidienne », a affirmé Jim Roche, président et chef de direction de CANARIE. « De même, le réseau autorise les applications actuelles les plus pointues et fait en sorte que les Canadiens demeurent à la tête du courant novateur tout en exploitant les innovations pour résoudre nos problèmes les plus pressants. »

« Vivre en 1993 était palpitant et c’est encore le cas aujourd’hui », a déclaré Andy Bjerring, président et chef de direction fondateur de CANARIE, qui est demeuré au sein de l’organisation de sa création à 2007. « La conviction que cette infrastructure était essentielle à l’avenir du Canada a inspiré et motivé l’équipe d’intervenants et de visionnaires qui a piloté le développement du premier CA*net. L’évolution du réseau et de ses programmes durant ces vingt années, comme les innovations auxquelles celui-ci a donné naissance sont en tout point remarquables. J’attends avec impatience de voir quelle nouvelle vague de transformations numériques engendrera CANARIE. »

CONTEXTE

Quand l’Internet a vu le jour, personne n’imaginait combien il deviendrait universel. Ses créateurs s’efforçaient simplement de trouver un moyen de partager et de transmettre l’information. Le défi était de taille à une époque où le moindre réseau devait être bâti à partir de rien et où aucun protocole normalisé n’autorisait la connexion d’un système à un autre, ou l’échange de données entre eux.

Aujourd’hui, l’Internet est partout. À tel point qu’en mai 2011, les Nations Unies déclaraient l’accès à Internet « droit fondamental de l’être humain ». L’Internet commercial ayant changé radicalement la

façon dont les humains mènent des affaires, se divertissent, communiquent et dénichent l’information, ainsi en va-t-il des réseaux de recherche et d’éducation (R-E) comme CANARIE, qui ont transformé les milieux de la recherche, de l’éducation et de l’innovation.

De nos jours, les chercheurs recourent aux réseaux R-E pour faire circuler des données sur à peu près tout, qu’il s’agisse du fond des océans aux particules subatomiques, en passant par la conception des nanotechnologies, ce qui donne lieu à de véritables percées, comme la capacité de prévoir les tsunamis à la découverte du boson de Higgs, la prétendue « particule de Dieu ».

Tandis qu’on repousse constamment les limites de la technologie et les frontières de la découverte scientifique, CANARIE continue de concevoir et de dispenser les services et les outils nécessaires à une gamme remarquable d’innovations. En font partie le réseau et les services de CANARIE qui donnent accès à un éventail mondial de ressources en ligne, des outils logiciels mis à la disposition des chercheurs et les services d’infonuagique avec lesquels les entrepreneurs du Canada développent plus rapidement leurs produits et obtiennent un avantage sur leurs concurrents, sur le marché mondial.

RESSOURCES TÉLÉCHARGEABLES

Jim Roche, président et chef de direction de CANARIE

Andrew K. Bjerring, fondateur de CANARIE et président et chef de direction de 1993 à 2007

Renseignements

Wynn Anne Sibbald Gestionnaire des communications CANARIE (613) 943-5432 WynnAnne.Sibbald@canarie.ca

>h3>À propos de CANARIE:

CANARIE inc. conçoit et déploie l’infrastructure numérique des milieux canadiens de la recherche et de l’éducation, et en pilote l’adoption. Grâce à CANARIE, le Canada demeure à la fine pointe de la recherche et de l’innovation dans le numérique, ce qui garantit la vigueur de son économie numérique.

CANARIE a ses racines dans les réseaux de pointe et l’organisme continue de voir à l’évolution du réseau national ultrarapide qui autorise les travaux de recherche très pointus faisant un usage massif des données ainsi que les méga projets en science poursuivis au Canada et ailleurs dans le monde. Un million de chercheurs et d’étudiants dans plus de 1 100 institutions canadiennes incluant des universités, des collèges, des instituts de recherche, des hôpitaux et des laboratoires gouvernementaux ont accès au réseau CANARIE.

CANARIE veille aussi au développement de logiciels de recherche avec lesquels les scientifiques accèdent plus vite et plus facilement aux données expérimentales, à leurs instruments et à leurs homologues. Enfin, CANARIE dispense des services d’infonuagique aux chefs des entreprises de haute technologie du Canada pour les aider à raccourcir le développement de leurs produits et ainsi devancer leurs concurrents sur le marché.

CANARIE et ses douze réseaux provinciaux et territoriaux partenaires forment l’alliance des réseaux évolués du Canada. Grâce à cette puissante infrastructure numérique, les chercheurs et les innovateurs du pays disposent d’une connexion provinciale, nationale et mondiale leur donnant accès aux données, aux outils, aux collègues et aux salles de classe qui forgent l’économie numérique et en assurent la prospérité.

Fondé en 1993, CANARIE est une société sans but lucratif dont les programmes et les activités bénéficient d’une importante aide financière du gouvernement du Canada. Pour en savoir plus, on visitera le site www.canarie.ca.