Accueil » Réseau CANARIE » Initiatives en cybersécurité » Participation au Projet conjoint en sécurité

Participation au Projet conjoint en sécurité

L’échéance pour soumettre une demande est fermé.

Ce nouveau projet fait suite à la version pilote du Projet conjoint en sécurité (PCS), qui a remporté un franc succès sur le plan de la collaboration. L’objectif est de créer une communauté de spécialistes qui renforcera la sécurité globale des réseaux utilisés par les universités, les collèges et les institutions de recherche du Canada.


Le PCS permettra aux participants admissibles dotés d’un système de surveillance en cybersécurité de recueillir des données sur leur réseau. Les participants collaboreront entre eux et s’entendront sur les données qu’ils partageront. Après agrégation, ces dernières seront traitées avec des outils d’analyse en sécurité et les résultats par institution et pour l’ensemble du projet seront diffusés à tous les participants.

Les spécialistes en sécurité de l’institution auront accès aux outils d’agrégation et d’analyse, recevront une formation en cybersécurité avec d’autres participants du PCS et pourront collaborer avec leurs homologues et des experts en cybersécurité. Un montant allant jusqu’à 15 000 $ aidera les institutions admissibles qui en ont besoin à remplir leurs obligations dans le cadre du projet.

Résultats prévus

Les outils d’agrégation et d’analyse utilisés dans le cadre du PCS déboucheront sur l’élaboration commune d’un processus qui améliorera l’identification des problèmes de sécurité, nous éclairera sur la manière dont ces problèmes surviennent et renforcera la cybersécurité des réseaux de façon générale.

Le PCS facilitera aussi la collaboration avec les initiatives régionales et nationales en sécurité, notamment celles déployées par le Réseau national de la recherche et de l’éducation (RNRE)i du Canada. Le RNRE se compose de CANARIE et des douze réseaux provinciaux et territoriaux qui sont ses partenaires.

Avantages de la participation au PCS

Voici ce dont bénéficieront ceux qui participent au projet.

  • Système de détection des intrusions (IDS) – CANARIE fournira un IDSii aux institutions qui n’en ont pas déjà reçu un lors de l’essai. Les nouvelles institutions participantes qui souhaitent se servir de leur propre système pourront le faire. Cependant, pour plus d’uniformité ainsi que pour faciliter le soutien technique et la collaboration, il est préférable que les institutions qui participent au projet utilisent toutes le même IDS
  • Aide financière – Une institution pourra réclamer 15 000 $ pour compenser une partie des frais liés à sa participation au projet. En signalant qu’elle n’a pas besoin de ces fonds, l’institution permettra à d’autres, qui n’en ont pas les moyens, de participer au projet.
  • Formation et collaboration – Tous les participants recevront des séances de formation avec des spécialistes en cybersécurité et leurs homologues du milieu canadien de la recherche et de l’éducation.
  • Accès aux outils d’agrégation et d’analyse du projet – Les logiciels des centres de cybersécurité universitaires canadiens permettront aux participants de consulter les résultats des analyses de cybersécurité par institution et pour l’ensemble du projet.

Participants admissibles

Peuvent participer au projet les universités, les collèges et les institutions de recherche du Canada connectés au Réseau national de la recherche et de l’éducation (RNRE) canadien. Une seule demande de participation par institution ou organisation. Normalement, la demande devrait émaner du service des technologies de l’information, des systèmes infotechnologiques ou de la sécurité de l’information.

Types de participation

1.     Nouveau participant

CANARIE convie les universités, les collèges et les institutions de recherche du Canada à participer à ce projet national et à récolter les fruits de la collaboration qui a fait le succès du projet pilote ainsi qu’à profiter de l’expérience et des enseignements qui en découlent. Voici les possibilités qui vous seront offertes quand vous remplirez la Demande de participation.

  • Système de détection des intrusions (IDS)

> Fourniture d’un IDS par CANARIE – Si vous le désirez, CANARIE vous remettra un système (IDS) avec lequel vous pourrez surveiller et détecter les incidents et les vulnérabilités au niveau de la sécurité.

> Utilisation de votre propre IDS – Vous pourrez, si vous le préférez, participer au projet avec votre propre IDS. Toutefois, pour une plus grande uniformité ainsi que pour faciliter la collaboration et le soutien technique, nous préconisons que les participants se servent tous de l’IDS fourni.

  • Financement de la participation

> Financement requis – Vous pouvez solliciter 15 000 $ pour permettre à un membre de votre équipe technique de collaborer au projet.

> Financement superflu – Si elle dispose de ressources suffisantes pour assumer la participation de ses employés au projet, l’institution peut renoncer à l’offre de financement, et ainsi permettre à d’autres, moins en moyens, de participer elles aussi au projet.

2.     Participants du projet pilote

CANARIE invite les 39 institutions qui ont participé à l’essai de faire profiter les nouveaux participants de leurs connaissances et de leur expérience. Le projet ne pourra réussir sans un tel partage.

Les institutions qui ont participé au projet pilote ne recevront pas un deuxième IDS, mais elles pourront obtenir les fonds dont elles ont besoin pour prolonger leur participation. Deux possibilités s’offriront à elles quand elles rempliront la Demande de participation.

  • Financement requis – Vous pouvez solliciter 15 000 $ pour permettre à un membre de votre équipe technique de collaborer au projet.
  • Financement superflu – Si elle dispose de ressources suffisantes pour assumer la participation de ses employés au projet, l’institution peut renoncer à l’offre de financement, et ainsi permettre à d’autres, moins en moyens, de participer elles aussi au projet.

Obligations du participant

Le participant est tenu de faire ce qui suit.

  • Recueillir des données sur son réseau grâce au système de détection des intrusions (IDS) fourni par CANARIE ou de son propre IDS
  • Utiliser l’équipement conformément aux normes établies collectivement
  • Libérer un membre de son personnel aux fins que voici :

> pour participer aux vidéoconférences durant lesquelles on élaborera les normes concernant l’emplacement de l’IDS, le trafic qui fera l’objet d’une surveillance, l’installation et configuration du système, les spécifications concernant la collecte de données centrales, les règles relatives à la gestion des données et les mécanismes pour donner suite aux alertes
> pour assister à un atelier sur la configuration du système et l’acquisition de compétences à une date et à un endroit qui seront établis ultérieurement (CANARIE organisera l’atelier et remboursera les frais de déplacement d’une personne par institution participante)
> pour acheminer les données relatives à la sécurité du réseau convenues vers les outils d’agrégation et d’analyse

  • Partager les résultats agrégés et les analyses avec les autres participants du Projet conjoint en sécurité
  • Remettre à CANARIE un rapport final écrit sur les résultats et les retombées du projet, qui s’achèvera le 31 août 2020
  • Mentionner le rôle de CANARIE dans toute la documentation se rapportant au projet (y compris les sites Web accessibles au public, mais sans s’y limiter)
  • Faire en sorte que toutes les communications sur le projet et son financement soient diffusées dans les deux langues officielles quand elles sont destinées au grand public, partout au pays, ou à la population d’une région désignée bilingue

Critères obligatoires pour les participants bénéficiant d’un financement

L’institution qui sollicite des fonds pour participer au projet devra respecter les critères que voici.

  1. Le travail s’effectuera en entier au Canada.
  2. Le participant est une université, un collège, une société ou une autre entité légalement constituée au Canada et est connecté au Réseau national de la recherche et de l’éducation (RNRE).
  3. Il n’est pas une institution du gouvernement fédéral (ministère, organisme ou société d’État et leurs installations de recherche).
  4. Moins de la moitié des membres de son conseil d’administration sont des représentants ou des agents du gouvernement fédéral.

Marche à suivre

Les demandes concernant la participation au PCS seront soumises avant 16 h (HAE), le vendredi 27 septembre 2019.

Participer

Dates à retenir

Échéance pour soumettre une demande : 16 h (HAE), le 27 septembre 2019

Les fonds seront octroyés aux participants admissibles dans l’ordre où les demandes sont reçues. Les fonds étant limités, nous encourageons les institutions intéressées à soumettre une demande aussi tôt que possible.

Dévoilement des participants retenus : 11 octobre 2019

Durée de la participation : jusqu’à 31 août 2020

Des questions?

  • Pour en savoir plus sur cet appel ou sur le Projet conjoint en sécurité de CANARIE, veuillez écrire à : jointsecurity@canarie.ca.
  • Les questions courantes et leurs réponses seront affichées régulièrement sur la Foire aux questions du projet.

Documentation

i Alberta : Cybera | Colombie-Britannique : BCNET | Î.‑P.‑É. : UPEI | Manitoba : MRnet | Nouveau-Brunswick : ECN | Nouvelle-Écosse : ACORN-NS | Ontario : ORION | Québec : RISQ | Saskatchewan : SRNET | Terre-Neuve : ACORN-NL | Territoires du Nord-Ouest : Collège Aurora |Yukon : Collège Yukon
ii L’équipement deviendra la propriété de l’institution participante au terme du projet.