Accueil » Réseau CANARIE » Réseau national de recherche et d’éducation » Études de cas » Collège Aurora

Collège Aurora

Tirer parti des ressources nationales pour former une main-d’œuvre locale de qualité

Étude de cas du RNRE par Collège Aurora

Selon un rapport récent du Conference Board du Canada formulant des prévisions sur le marché du travail, les Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.) pourraient profiter d’une croissance économique appréciable d’ici 2030. Cependant, il y a un hic : la main-d’œuvre locale n’est pas prête. Pour être compétitifs et garder une économie vigoureuse, les T.N.-O. devront combler les lacunes actuelles sur les plans de l’éducation et de l’acquisition de compétences, car beaucoup de futurs emplois exigeront un diplôme collégial ou universitaire. Les soins de santé, plus précisément les sciences infirmières, ont un besoin criant de travailleurs qualifiés.


Sur un territoire aussi étendu et si peu densément peuplé, où les établissements d’enseignement supérieur sont rares, parer à une telle situation signifie faire preuve de créativité.

Une collaboration nationale aux retombées locales

Relevant le défi, le Collège Aurora s’est allié à l’Université de Victoria pour développer un programme qui permettra aux étudiants des T.N.-O. de décrocher un diplôme universitaire en sciences infirmières sans quitter le Nord. Pareil programme n’aurait toutefois pu voir le jour sans le Réseau national de la recherche et de l’éducation (RNRE) canadien et ses partenaires provinciaux et territoriaux.

Qu’est-ce que le RNRE?

Le Réseau national de recherche et d’éducation (RNRE) est un regroupement d’infrastructures, d’outils et de personnes d’une importance capitale dont la raison d’être est de rehausser le leadership du Canada dans les domaines de la recherche, de l’enseignement et de l’innovation. Les partenaires du RNRE canadien coopèrent afin de rendre cette infrastructure indispensable encore plus sûre. Un projet pancanadien sans précédent dans l’histoire est en cours pour assurer une surveillance coordonnée des menaces qui pèsent sur le réseau.

La puissante infrastructure numérique mise en place par les 12 provinces et territoires membres du RNRE et par CANARIE connecte les chercheurs des quatre coins du pays afin que la distance ou les contraintes techniques n’entravent plus l’innovation ni l’excellence, un aspect d’une importance cruciale dans le Nord canadien, où les énormes distances et les rigueurs de la météo rendent les déplacements et la collaboration en personne difficiles.

Le baccalauréat en sciences infirmières offert par le Collège Aurora, à Yellowknife, et agréé par l’Association canadienne des écoles de sciences infirmières a été conçu pour satisfaire aux besoins, à la culture et aux infrastructures du Nord canadien sans pour autant déroger aux strictes exigences du baccalauréat. L’élaboration du programme a nécessité une collaboration régulière et extensive entre professeurs, instructeurs et chercheurs, connectés grâce au RNRE. Le corps professoral a ainsi pu dispenser son enseignement et diriger des travaux pratiques, souvent par vidéoconférence, même si 2 000 kilomètres séparaient classes, laboratoires et bureaux.

Parvenir à un juste équilibre entre les besoins individuels et ceux de la communauté

Les étudiants des T.N.-O. qui entreprennent un baccalauréat en sciences infirmières assistent aux cours au Collège Aurora. Ils n’ont plus à se rendre dans le sud pour acquérir une formation dans un domaine essentiel localement, car, en plus de leur coût prohibitif, les déplacements s’avèrent souvent périlleux en hiver, dans le Nord. Pour certains étudiants, quitter les Territoires provoque aussi parfois un choc culturel. Enfin, les petites localités qu’ils abandonnent derrière eux doivent composer avec la perte d’un résident apprécié, dont les compétences pourraient se révéler précieuses pour le bien-être de ses concitoyens.

Le programme de quatre ans figure désormais parmi les plus réussis du Collège Aurora.

Former des talents locaux

Si le Nord continue d’avoir des besoins particuliers au niveau de l’éducation, le RNRE et le Collège Aurora, son partenaire, offrent aux communautés des T.N.-O. la possibilité d’imaginer des solutions inventives afin de se doter d’une main-d’œuvre locale très compétente. Les infirmières et infirmiers agréés depuis peu trouveront un poste dans de nouveaux établissements médicaux, tels l’Hôpital territorial Stanton de Yellowknife ou le Centre des services médicaux et sociaux Denı́nu Kų́ę́ à Fort Resolution. Grâce au RNRE, le Collège Aurora n’a plus rien à envier aux grandes universités. Ses étudiants ne sont plus contraints de se déplacer pour obtenir un diplôme ou un grade, et les jeunes talentueux restent dans les communautés nordiques, qui bénéficieront de leurs compétences.

En savoir plus : auroracollege.nt.ca

Téléchargez l’étude de cas ici.