Accueil » Blogues CANARIE » Un mot du Président : Recherche, collaboration, innovation. Toujours.

Un mot du Président : Recherche, collaboration, innovation. Toujours.

Posted
on 3 November, 2014

Posté par Jim Ghadbane, Président et chef de direction
 

Recherche, collaboration, innovation. Toujours.

Ces quatre mots fort simples résument la vision de CANARIE et sont le phare qui guide ses activités.

Cette vision décrit une situation future dans laquelle l’infrastructure numérique, composée de réseaux, d’ordinateurs, d’installations de stockage et de logiciels, transforme de manière homogène les données en connaissances pour nous aider à résoudre un problème auquel nous sommes confrontés ou pour donner vie à une idée qui nous fascine.

Plus concrètement, imaginez qu’en tant que chercheur ou développeur, une idée jaillit : vous souhaitez voir s’il existe une corrélation entre deux ou plusieurs formidables jeux de données.

  • Le lieu où ces données sont stockées importe-t-il vraiment?
  • Avez-vous une préférence quant à l’ordinateur qui traitera les chiffres?
  • Et la vitesse à laquelle le réseau véhicule l’information vous intéresse-t-elle réellement?

Comme c’est le cas pour la plupart, non. La seule chose que vous désirez c’est obtenir une réponse à votre question dans les plus brefs délais. Celle-ci doit aussi être utile et facile à interpréter, par sa visualisation, par exemple.

Dans cette situation future, par la « magie » d’une infrastructure de calibre mondial, les données seront acheminées vers le système informatique approprié, elles seront traitées puis l’information qui en résulte vous sera transmise sur le support de votre choix, y compris un dispositif de poche. Cette approche « minceur » pour le client fait déjà partie de la pratique courante, mais les systèmes actuels nécessitent trop d’interventions : il faut identifier l’emplacement des données, trouver un ordinateur convenable pour les traiter, chercher les bons outils de visualisation et ainsi de suite. Dans notre vision, ces interventions humaines sont réduites au minimum ou supprimées.

La bonne nouvelle est que le Canada possède les bases qui permettront à cette vision de se matérialiser. Toutefois, la tâche est ne sera pas aisée. Lors du sommet de janvier 2014 organisé par le Conseil du leadership sur l’infrastructure numérique, trois éléments majeurs ont été qualifiés d’indispensables au Canada et, par voie de conséquence, à la concrétisation de cette vision :

1)      une stratégie de gestion des données (trop de données sont perdues ou très difficiles à trouver);

2)      une meilleure coordination entre les organisations qui veillent sur l’infrastructure numérique;

3)      un financement plus stable des organisations qui constituent l’écosystème de l’infrastructure numérique.

Dix mois ont passé et il me fait plaisir de signaler que nous avons progressé. Ainsi, en réponse au premier point, CANARIE finance désormais Données de recherche Canada (DRC).

Face à l’ampleur de l’entreprise, les progrès seront ardus et on aura parfois du mal à les discerner. CANARIE continuera d’aborder ces éléments dans le contexte de sa vision. De fait, nous avons façonné notre prochain mandat, qui débute en avril 2015, afin qu’il intègre des activités qui donneront suite à ces aspects au maximum de nos possibilités.

Cependant, nous ne pourrons y arriver seuls! Notre espoir est que vous trouviez cette vision motivante et conveniez que la réalisation des trois éléments qui précèdent exige un effort concerté. Ce n’est qu’en nous unissant que nous réussirons à faire avancer le Canada plus loin dans l’ère numérique et resterons concurrentiels dans l’économie du savoir.