Accueil » Services d’infonuagique de l’ATIR » Foire aux questions

Foire aux questions

Pour obtenir de l’aide au sujet de l’ATIR, écrivez à dair.admin@canarie.ca 


Général

+ Que signifie l’acronyme ATIR?
Accélérateur technologique pour l’innovation et la recherche
+ Quelles ressources l’ATIR offre-t-il gratuitement?
Vous en trouverez la liste ici.
+ Qu’arrivera-t-il au bout d’un an? Que ferai-je?
Le programme ATIR prône l’indépendance en infonuagique. Vous choisirez donc le nuage qui répond le mieux à vos besoins et migrerez sur lui, comme vous le désirerez. Vous trouverez ci-dessous une liste partielle des fournisseurs canadiens de services d’infonuagique. Libre à vous de choisir celui qui vous convient. Lisez le Guide de préparation à la migration de l’ATIR. Vous y trouverez des informations utiles. Remarque : CANARIE n’endosse aucun fournisseur. L’organisme ne peut être tenu responsable pour leurs allégations, ni pour le contenu des sites où mènent les hyperliens.

Admissibilité

+ Qui est admissible?
Toutes les petites et moyennes entreprises (PME) canadiennes de moins de 500 employés peuvent s’inscrire à l’ATIR.
+ Combien de temps puis-je utiliser l’ATIR?
Les utilisateurs retenus peuvent en exploiter les ressources pendant un (1) an.
+ Comment puis-je accéder aux Propulseurs?
Les Propulseurs ont pour but d’aider les entreprises canadiennes qui démarrent à maîtriser plus rapidement une technologie naissante. Les entreprises qui ont accès aux ressources de l’ATIR ont aussi accès aux Propulseurs.

Demande

+ J’ai du mal à soumettre ma demande. Qui pourrait m’aider?
Écrivez à dair.admin@canarie.ca
+ Quand me répondra-t-on?
Vous devriez recevoir une réponse dans les trois (3) jours ouvrables suivant la demande. Si ce n’est pas le cas, assurez-vous que vous avez bien cliqué le bouton « Soumettre » à la fin du formulaire. Si vous éprouvez toujours des difficultés, écrivez à dair.admin@canarie.ca.

Aspects techniques

+ Puis-je passer d’un nuage commercial à celui de l’ATIR?
Le nuage de l’ATIR est un nuage hybride regroupant les nuages publics canadiens d’AWS et de Microsoft Azure. Son nuage privé propose aussi des GPU dans OpenStack (Ocata), donc il accepte les interfaces EC2 (AWS) de base et les API OpenStack. Passer d’un nuage public à celui de l’ATIR ne pose habituellement aucun problème, même s’il faut posséder certaines notions en développement et exploitation de nuages. CANARIE n’offre aucun service de transfert. Vous qui devrez procéder à la migration vous-même.
+ L’ATIR propose-t-il des GPU ou seulement des CPU (virtuels)?
Les demandeurs qui en ont spécifiquement besoin peuvent aussi avoir accès à des unités de traitement graphique (GPU), à raison d’une unité par compte.
+ De quelle sorte de GPU s’agit-il?
Des Telsa P100 de NVIDIA, avec lesquels les utilisateurs de l’ATIR d’intégrer les bibliothèques accélérées à leur code (version Cuda 10). Les utilisateurs ont aussi accès à la GPU Accelerated Neural Network Inference Library de TensorRT pour bâtir des applications d’apprentissage profond, notamment avec TensorFlow.
+ Quelle technologie de virtualisation l’ATIR utilise-t-il?
Le nuage privé (vGPU) de l’ATIR utilise Ocata d’OpenStack et un hyperviseur KVM. Microsoft Azure utilise une version spéciale d’HyperV. Les images des machines Linux d’Amazon dans AWS reposent sur des machines paravirtuelles (PV) ou virtuelles physiques (HVM).

Ressources supplémentaires

+ Puis-je obtenir des ressources supplémentaires?
L’ATIR accorde désormais une allocation mensuelle fixe à chacun de ses locataires. À vous de voir ce que vous voulez en faire. L’utilisateur qui épuise son allocation avant la fin du mois verra ses instances suspendues temporairement jusqu’à ce que débute le cycle suivant. Le montant non dépensé au cours du mois ne peut être reporté. Puisqu’ils sont hébergés dans le nuage privé de CANARIE, les GPU sont exclues de l’allocation et peuvent être utilisées au maximum de leur capacité.
+ Comment puis-je payer?
L’ATIR est un service gratuit conçu pour aider les entrepreneurs ainsi que les petites et moyennes entreprises à percer plus rapidement le marché et à maîtriser plus vite les nouvelles technologies tout en profitant de l’efficacité et de la souplesse qu’autorisent l’infonuagique. Par conséquent, ceux dont la demande est retenue n’ont rien à payer à CANARIE.