Le Réseau national de la recherche et de l’éducation du Canada

Le Réseau national de la recherche et de l’éducation (RNRE) est un regroupement indispensable d’infrastructures, d’outils et de ressources humaines qui a fait du Canada un chef de file en recherche, éducation et innovation.

CANARIE et ses treize partenaires provinciaux et territoriaux forment le RNRE du Canada. Ce dernier connecte les chercheurs, les enseignants et les innovateurs canadiens entre eux, tout en leur donnant accès à leurs homologues ainsi qu’aux données et aux technologies du monde entier.

Le RNRE canadien est raccordé à une toile mondiale d’une centaine de RNRE étrangers. Ensemble, ces réseaux constituent le Réseau mondial de la recherche et de l’éducation (RMRE), qui se consacre entièrement à satisfaire les besoins uniques des installations de recherche et des établissements d’enseignement supérieur. Au Canada, le RNRE connecte aussi des hôpitaux universitaires, des bibliothèques, des musées, des centres d’innovations, des laboratoires de recherche fédéraux et, dans quelques provinces, des écoles, de la maternelle à la 12e année.

Les partenaires du RNRE canadien

Les partenaires provinciaux et territoriaux du RNRE établissent une connexion directe avec les institutions des secteurs de la recherche, de l’éducation et de l’innovation qu’ils desservent localement. Le réseau CANARIE raccorde les partenaires du RNRE entre eux ainsi qu’au Réseau mondial de la recherche et de l’éducation. CANARIE collabore avec ses partenaires du RNRE à diverses initiatives nationales qui appuient les milieux canadiens de la recherche et de l’éducation.

En apprendre plus

Se connecter au RNRE canadien

Vérifiez si vous êtes connecté au RNRE ou voyez comment vous y connecter.

En apprendre plus

Le Réseau mondial de la recherche et de l’éducation (RMRE)

Le RNRE canadien est connecté à un « réseau de réseaux » mondial qui rassemble une centaine de RNRE des quatre coins du monde.

En apprendre plus

Quelle est l’utilité des RNRE?

Le saviez-vous? Les réseaux universitaires de recherche et d’éducation financés par les deniers publics ont donné naissance à Internet.

Aujourd’hui encore, l’impact des réseaux de la recherche et de l’éducation continuent de se faire sentir dans le monde. Ces réseaux aident les chercheurs à résoudre quelques-uns des enjeux les plus sérieux de l’humanité. Ils contribuent à combler le fossé du numérique et multiplient les possibilités d’éducation et de formation en ligne.

Les réseaux nationaux de la recherche et de l’éducation (RNRE) ne font pas partie de l’Internet commercial. Ils sont beaucoup plus. Les RNRE procurent la liaison ultrarapide et les services dédiés dont ont absolument besoin les universités, les collèges et les instituts de recherche. Dans certains pays, ces réseaux desservent les écoles primaires et secondaires, les hôpitaux, les bibliothèques, les musées et d’autres installations publiques.

Alors que les fournisseurs de service Internet commerciaux se livrent une concurrence féroce, les RNRE, qui sont des organisations sans but lucratif financées par les fonds publics, prospèrent par la collaboration. C’est cet esprit d’entraide qui anime la communauté mondiale des RNRE et alimente la recherche et l’éducation partout sur le globe.

Les RNRE et le RMRE : un bien des plus précieux

Portée

Si les RNRE fonctionnent à l’échelon national, leurs connexions s’étendent à la planète entière. Une centaine de RNRE œuvrent en tandem pour former un « réseau de réseaux » international et procurer une connexion homogène ainsi que des services sur mesure aux milieux de l’éducation et de la recherche, à une échelle jusqu’ici sans précédent.

Se connecter à son RNRE, c’est ouvrir une porte sur le monde, accéder à des instruments scientifiques, à des centres de calcul et à des services en nuage à ultra haute vitesse, et faire partie du Réseau mondial de l’éducation et de la recherche (RMRE).

En raison de leur envergure et d’une portée inégalées, les RNRE gardent la maîtrise de leurs services partout sur la planète, pour optimiser l’expertise et renforcer l’esprit de collaboration qui caractérisent le RMRE.

Performance

Les RNRE déplacent rapidement un volume colossal de données partout sur le globe, d’une manière sûre et fiable. Un exploit indispensable pour la recherche de calibre mondial.

Sur le plan technique, les RNRE sont conçus pour composer avec des épisodes d’activité fébrile, une caractéristique qui les distingue des réseaux commerciaux. Lorsqu’un projet de recherche exige subitement le transfert d’une masse volumineuse de données à l’autre bout du monde, les RNRE sont donc en mesure de le faire sur-le-champ.

Collaboration

Les RNRE et leurs partenaires mondiaux partagent l’information, collaborent au développement de pratiques exemplaires et atteignent un niveau d’efficacité qui répond aux besoins uniques et exigeants des milieux de la recherche et de l’éducation. eduroam, le service mondial d’itinérance sans fil de la recherche et de l’éducation en est le plus brillant exemple.

Confiance

Sur le plan de la confiance, les RNRE jouissent d’une réputation enviable auprès des gouvernements, des institutions de recherche et des établissements d’enseignement, ainsi que du secteur privé. Bon nombre d’entre eux sont perçus comme de véritables bassins de spécialistes indépendants dans leur pays et on fait souvent appel à eux pour orienter les politiques nationales et internationales dans les domaines de l’éducation, de la recherche, de l’innovation et de l’infotechnologie.

Innovation

Les RNRE alimentent l’innovation. Ils créent des bancs d’essai et mettent sur pied des services pilotes nationaux et internationaux qui déboucheront sur de nouveaux services facilitant la collaboration au niveau des réseaux de la prochaine génération, de la cybersécurité, de la fiabilité et de la gestion des identités.

Communauté

Les RNRE œuvrent en tandem à l’échelon national et international afin que le progrès poursuive sa marche partout dans le monde. La puissance de cette communauté ne réside pas seulement dans les réseaux de données, mais aussi dans ceux qui s’en occupent et coopèrent avec leurs homologues, les chercheurs et les éducateurs pour explorer des idées, partager le savoir et entreprendre des projets qui profiteront au bien commun.

C’est cet esprit d’entraide qui fait battre le cœur des RNRE et du RMRE qui les rassemble.

Adapté de inthefieldstories.net.

Au Canada, le RNRE…

  • …connecte plus de 750 universités, collèges, cégeps, hôpitaux universitaires, laboratoires de recherche gouvernementaux, commissions scolaires, et incubateurs et accélérateurs d’entreprises.
  • …abolit les distances en connectant les chercheurs et les étudiants canadiens entre eux et avec les instruments scientifiques, les centres de calcul informatique de pointe et les jeux de données du monde entier.
  • …concourt à réunir des investissements mondiaux de plus d’un milliard de dollars destinés au Réseau mondial de la recherche et de l’éducation (RMRE).

Qui exploite le RNRE canadien?

Les membres du Comité de régie du RNRE composé du président de CANARIE et des responsables des réseaux provinciaux et territoriaux dirigent et administrent le RNRE canadien.

Qui paie pour le RNRE?

Les fonds reçus du gouvernement canadien sont investis dans le RNRE par le biais du programme Financement du RNRE. Les gouvernements provinciaux et territoriaux injectent aussi des fonds dans le RNRE, tout comme les organisations raccordées aux réseaux des provinces et des territoires.

Nouvelles du programme

le 30 novembre, 2020

CANARIE dévoile un nouveau programme national pour financer les initiatives en cybersécurité dans le secteur canadien de la recherche et de l’éducation

En apprendre plus

le 24 novembre, 2020

Les milieux canadiens de la recherche et de l’éducation célèbrent la collaboration, la détermination et l’innovation

En apprendre plus

le 31 août, 2020

Le Nunavut se joint au Réseau national de la recherche et de l’éducation du Canada, donnant aux Nunavummiut un accès plus facile à leurs homologues, aux données et aux installations scientifiques

En apprendre plus